Suivre atypie.ch
line, le 08 Mar 2021

Robe Anémone (Aldaia x Zéphyr)


Couture

 

Réalisation et modification :

Je reviens aujourd’hui pour parler d’une réalisation que j’adore. Il s’agit d’une robe Aldaia, de Pauline Alice. En fait c’est ma seconde version de ce patron. J’en avais déjà cousu une première en 2019 dans un Interlock de coton burgundy. Malheureusement le tissu manque de tenue et la robe ne me plaisait pas vraiment. Grâce à cette première version, j’ai aussi remarqué que la jupe proposée par Pauline ne me correspond pas (trop de volume sur les hanches et je n’aime pas non plus les jupes moulantes). Cette robe a donc terminé coupée en petit pull !

Pour ma seconde version, j’ai donc modifié la jupe en reprenant celle du patron Zéphyr de Deer and Doe. Dans mon cas, cela a été très facile, car les deux patrons correspondent parfaitement (taille 40). J’ai par contre rallongé la jupe de 5cm. 

Les explications sont claires et la couture de cette robe ne présente pas de grandes difficultés. L'avantage du jersey et de son extensibilité est qu'il n'y pas besoin d'ajouter un zip ou des boutons pour enfiler la robe. Pour garder l'élasticité du tissu, j'ai tout assemblé à la surjeteuse avec du fil mousse dans les boucleurs. J'ai utilisé la machine à coudre avec l'aiguille double pour les finitions des ourlets (bas de la jupe et manche). 

 

 

Sources tissu et mercerie :

Pour le tissu, j’ai été très inspirée par une version cousue par la belle Elodie, du blog Elodieblueberry. Comme elle, j’ai choisi le jersey Anémone de la marque scandinace Elvelyckan design, en coton et lycra. Il est certifié GOTS.

C’est un tissu qui est sorti il y a quelques années (2017 ou 2018) et j’ai dû faire passablement de recherche pour trouver ce coloris rouille qui me plaît tant. La chance m’a souris puisque j’ai terminé par le trouver en solde sur une mercerie en ligne basée en Suisse allemande. Je ne sais pas si à l’heure actuelle, il est encore disponible. C’est d’ailleurs bien dommage, car je ne peux que recommander ce jersey. Le lycra permet au tissu d’avoir un beau drapé et une tenue nécessaire à la robe pour ne pas avoir cet effet mou. J’ai cousu ma robe en octobre et depuis je la porte et lave régulièrement et le tissu n’a pas bougé.

 

 

 

Point garde-robe durable :

Cette robe est clairement ma favorite pour la mi- saison. Mais je l’ai aussi porté très souvent en hiver avec un gilet tricoté. La forme cache-cœur du haut associée à une jupe patineuse dansante me va bien et équilibre ma silhouette. C’est une robe très versatile qui s’enfile autant au quotidien, qu’en version plus festive avec de beaux accessoires.

 


Liste des commentaires - commenter

Virginie (Blog), le 08 Mar 2021

Bravo pour cette réalisation ! En effet l'association Aldaia/Zephyr marche très bien et c'est une des plus jolies versions que j'ai vu :)

Dans les tiroirs de Jul, le 09 Mar 2021

Elle est très jolie, belle réussite! J'ai cousu cet hiver la robe Aldaia, que j'aime beaucoup, mais j'ai aussi trouvé qu'il y avait beaucoup d'ampleur à la jupe. Pour comparer, j'ai cousu ensuite la jupe Zephyr, parfaite. Il me reste un coupon dans lequel j'ai prévu de coudre une robe de printemps, je suivrais bien ton exemple en mixant les 2, mais j'hésite, comme il s'agit d'un jersey de coton ( assez fluide), j'ai peur que la jupe zephyr manque de tenue ( ma première version était dans un Milano). En pleine réflexion quoi! ;) Bonne couture!

Retour