Suivre atypie.ch
Line, le 25 Jan 2016

Mes envies - janvier


Couture

2015 n’aura pas été l’année la plus productive niveau couture. Mais j’ai bon espoir pour cette nouvelle année qui débute à peine. Mon grand défi pour cette nouvelle année sera de trier mes vêtements et mes affaires et garder seulement ce que j’aime, qui me va et qui est encore en bon état. J’aimerais aussi essayer de reprendre certains vêtements, dont un détail cloche. A l’arrivée de l’automne, j’avais fait quelques achats de tissus et patrons. Plusieurs projets ont déjà passé sous le pied de ma machine à coudre. Mais comme la plus grande partie n’est pas encore cousue, j’ai dans l’idée de présenter chaque mois un article avec mes idées, envies et projets.

En ce mois de janvier, bien enneigé, mes envies sont des robes chaudes et confortables, comme j'en ai beaucoup aperçu lors de mes quelques mois en Allemagne. En effet, au printemps dernier, j’ai passé quelques mois dans le nord de l’Allemagne, à Hambourg. Le printemps y était encore bien frais et ainsi j’ai fait le plein d’inspiration pour me vêtir par ses températures.

En couture, comme pour la mode, chaque pays à ses spécificités. Autant les françaises sont connues pour leurs tenues chics, autant je ne savais pas à quoi m’attendre côté allemand. Au final, j’ai vraiment adoré le style des habitantes de Hambourg, à la fois simple, confortable et sensible à l’environnement. En couture, il y a une tendance pour les vêtements plutôt sportifs, avec des coupes faciles à coudre. Ce que j’ai particulièrement adoré, c’est que les couturières allemandes semblent être des adeptes du jersey. L'univers des patrons allemands est très riche et il y a de nombreux modèles vraiment superbes. A mon avis leur grand avantage c'est qu'ils sont adaptés à la vie de tout les jours. 

Delari.de et le patron Lady Serena par Mialuna 

 

Je ne connais pas beaucoup de blogs allemands, mais ceux de Delari et Mamigurumi sont mes préférées. Les créations sont toutes plus belles les unes que les autres et les photos sont à chaque fois très réussies. De plus, elles démontrent qu'on peut porter des sweats à capuche et rester féminine! 

Mamigurumi et le patron Martha de Milchmonster 

 

Outre le fait d'être des "pros" de la couture du jersey, les allemandes ont la chance d'avoir un choix de tissus bio/éthique plutôt enviable. Il me semble que plusieurs entreprises fabriquent encore du tissus dans le pays. J'ai particulièrement aimé les collections de Lillestoff, qu'on trouve d'ailleurs très facilement en Suisse. 

J'ai profité d'être en Allemagne pour découvrir Berlin et j'ai fait un détour par la boutique Siebenblau, spécialiste des tissus bio. J'y ai eu un énorme coup de coeur pour une robe en sweat. Le modèle en exposition m’a tellement plu, que j’ai acheté le patron et le même tissu. 

Jersey molleton et simple en coton bio (Siebenblau - Berlin) et le patron Kanga de Jolijou 

 

Dans le même style,  j’avais cousu, en 2013, cette robe Lola de Victory Pattern dans un molleton tout doux. C’est exactement de ce genre de vêtements dont j’ai besoin pour l’hiver. Une seconde version verra donc le jour. De plus, avec le recul certaines modifications s’avèrent indispensables au patron.

Ma première version en jersey molleton rouge (oeko-tex), à voir sur ma galerie T&N

 

Pour la seconde version, je vais supprimer les grandes poches sur les hanches, car elles ne sont vraiment pas appropiées à ma morphologie. La deuxième modificiation sera de rallonger les manches. Avec ma version rouge, j'ai toujours froid aux avant-bras... et c'est bien dommage car le tissu est plutôt chaud. 

.

Jersey molleton (oeko-tex et fabriqué en Allemagne), Karstadt - Hambourg et le patron Lola de Victory pattern

 


2 commentaires - commenter

Line, le 09 Dec 2015

Douceur d'automne


Tricot

 

Je suis ravie de partager avec vous ma version du premier patron Lyse « Yuki&co ».

Elle a crée un châle simple et hyper-pratique. On peut le porter comme chauffe-épaule (oui, oui, j’utilise les mêmes termes que ma grand-mère) ou alors comme une écharpe bien couvrante.

Le modèle est bien écrit et malgré sa simplicité, je ne me suis pas ennuyée. Les rayures et les différents panneaux rythment le tricot et on avance très rapidement. Comme il n’y a jamais énormément de mailles en même temps sur les aiguilles, j’ai pu utiliser des aiguilles droites en 3.5

 

 

Pour la laine, j’ai aussi testé les fils teints à la main par Lyse. Elles portent le petit nom de YukiIsInTheSky et sont teints exclusivement avec des colorants naturels ou éco-responsable.

J’ai choisi un coloris vieux-rose / bordeaux et l’autre jaune (je ne retrouve plus les noms). Les couleurs sont belles et pas trop saturées. Mes pelotes étaient en Single Ply et c’est évidemment très doux et agréable autour du coup.

 

 

Encore une foi, je tiens à remercier Lyse pour sa confiance et sa gentillesse ! 

Retrouvez le 2Point0 Shawl sur son blog ou ravelry 


1 commentaires - commenter

Line, le 15 Nov 2015

Marinière


Tricot

 

Ce matin je faisais du tri parmis mes photos et j'ai trouvé ces quelques clichés pris à Bâle par ma sœur. L'occasion est trop belle de vous présenter ce pull tricoté il y a déjà quelques années maintenant, mais que j'apprécie toujours autant.

Pour parler de ce pull, il faut un peu remonter dans le temps, il a été tricoté en 2012 et à l’époque je commençais à peine à tricoter et ne connaissais pas encore Ravelry.

 

 

Le modèle vient d’un catalogue Phildar (n°43). C’est un pull marinière avec un joli jeu de maille qui forme des trous et donne l’impression d’avoir perdu des mailles… Cela donne un petit côté rock et rebelle à cette pièce vue et revue !

Pour la laine j’ai pris celle indiquée, à savoir Oxygène dans les coloris Ficelle et Navy. Les pelotes bleues avaient été achetées en brocante si je me souviens bien.

 

 

Comme ce pull a déjà été porté de très nombreuse fois depuis qu’il est tombé de mes aiguilles. Je peux faire un point sur la laine. Mon avis est plus que positif. Mon pull n’a pas bougé. Aucune trace de feutrage et à peine quelques bouloches aux endroits sujet aux frottements. De plus, cette qualité est très douce. Pour indication, ce pull a toujours été lavé à la main avec une lessive spéciale laine. Par contre, pour l’essorage c’est dans la machine. 

 


0 commentaires - commenter

Line, le 20 Sep 2015

Réflexions sur ma garde robe 2


Couture

Aujourd’hui je continue sur ma lancée et je vais encore un peu parler morphologie et coupes des vêtements, mais aussi de style.

Comme je le disais dans mon premier article, j’ai fait quelques recherches et établi des listes des vêtements à porter et d’autres à éviter. Toutes ces bonnes idées m’ont permis d’établir une liste de patrons qui devraient être adapté à ma morphologie.

Je vous présente donc différentes idées à tester, avec des images récoltées ça et là pour illustrer mes idées.

Pour commencer voici un look plutôt pour les beaux jours, avec une jupe longue, qui entoure souplement les hanches et s’évase vers le bas. A associer avec un t-shirt ample qui se resserre à la taille en étant rentré dans la jupe. L’encolure légèrement carrée est aussi un avantage. Pour réchauffer la tenue, je pense l’associer avec une veste courte, de type perfecto. Le grand col et les nombreux détails attirent l’attention vers le haut du corps et non sur les hanches. 

 

Photo de la tenue : Mahayanna

Les différents patrons sont la jupe Fumeterre (Deer and Doe), le t-shirt Scalopp Shell (Cake Pattern) et le perfecto Mona (Wear lemonade). 

 

Cette première tenue est plutôt adaptée pour les sorties que pour tous les jours. Mon uniforme quotidien étant mes jeans et des hauts classiques. Je me suis, par conséquent intéressée à ce type de pièce. Selon mes petites recherches, la coupe de jeans la plus à même de me mettre en valeur est celle évasée sous le genou. Le jeans flare est évasé sur toute la jambe alors que le bootcut seulement depuis le genou. Pour un look bohème-chic et cassé le côté décontracté, il faut associer le jeans avec de jolies blouses comme Carme de Pauline Alice, Camas de Thread theory ou Denver de c’est dimanche. Avec une mention spéciale pour la blouse Carme et son plastron, ses manches arrivant au coude lorsqu’elles sont remontées avec un revers. Ces différents éléments vont capter le regard vers le haut du corps. 

Photo des tenues : Puretrend, Beatytipsmart, Cara Loren 

Les différents patrons sont jeans n° 2908 (Jalie) – pour un modèle flare penser à Juniper (Colette), blouse Carme (Pauline Alice) ou Camas (Thread theory)

 

Les autres coupes qui peuvent aussi donner de bon résultat sont le jeans boyfriend et le jeans droit. Ils ont tous deux l’avantage de ne pas être moulant et ainsi d’éviter d’attirer l’attention sur les hanches. Par contre, attention à choisir la bonne taille… Pour le rendre plus classe, un simple t-shirt blanc et une veste tailleur feront la différence. Comme pour le perfecto Mona, la veste et ses détails vont équilibrer la silhouette. Un conseil lu plusieurs fois durant mes recherches : si on a les hanches larges, il faut absolument éviter les vestes ou jaquettes à un bouton s’ouvrant sur les hanches par deux diagonales divergentes. 

Photos des tenues : Sweene style, Ascot friday, Bows and sequins 

Les différents patrons sont jeans Wyome (Named pattern) et Popcorn (Blousette rose) et la veste n°8333 (Vogue)

 

Le jeans droit à l'avantage d'être un classique et de se porter avec tout. Un bon basique à avoir dans sa garde-robe. A porter avec un t-shirt uni et une jolie veste tricoté pour une tenue qui sent bon l'automne. 

Photos des tenues : levi'sit's all happening, source non précisée

Le patron est le jeans Ginger (closet case file) - version taille basse, jambes droites

 

N'hésitez pas à me donner vos avis sur ces différentes planches d'inspirations et l'article en général.


3 commentaires - commenter